Envie d'essayer le Karaté Traditionnel !

Senseï Funakoshi, fondateur du karaté-do

 

 

Gichin Funakoshi,

né à Okinawa (Japon),  Gichin Funakoshi (1868-1957), étudia le Karaté dès l'âge de 11 ans, pour surmonter ses handicaps.

 

Il fut formé par les deux plus grands maîtres de l'époque et installa la pratique du karaté au Japon en 1917. En 1930, il créa le karaté-do qui ne cessa depuis cette date de se développer.

 


Shihan Nishiyama, bâtisseur du karaté traditionnel

Hidetaka Nishiyama ,

•Un de ses élèves, sensei Hidetaka Nishiyama (1928-2008), joua un rôle essentiel dans l’essor de cette discipline.

•Installé à Los Angeles, il écrivit « The Art of Empty Hand Fighting » “L’Art de la Main Vide”, réédité soixante-dix fois dans plusieurs langues.

•Il organisa les premiers Championnats du Monde à Tokyo en 1970

•Il structura le karaté-do en créant  l’International Amateur Karate Federation (IAKF) dont il prit la présidence.

•En 1985, l’IAKF changea de nom pour devenir la Fédération Internationale de Karaté Traditionnel (ITKF). Le mot « karaté » était devenu – au fil du temps -  un terme générique appliqué à une variété de sports de combat fondamentalement différents du karaté-do original de Gighin Funakushi, véritable art martial. L’ITKF est devenu la seule instance du karaté traditionnel au niveau mondial.


Senseï El Marhomy, Expert mondialement connu et reconnu

Senseï Ibrahim El Marhomy, 8ème DAN ITKF , élève direct de Shihan Nishiyama, 

Un expert mondialement connu pour ces qualités techniques, sa générosité et sa bienveillance.

Instructeur, juge et coach de classe mondiale

Secrétaire Général de la Fédération Internationale de Karaté Traditionnel (ITKF)

Récipiendaire de la médaille de bronze du Mérite décernée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports

Après de nombreux titres internationaux, Ibrahim EL MARHOMY a entraîné plusieurs équipes nationales (Arabie-Saoudite, Egypte, France, Maroc). Sollicité de par le monde, il coordonne et anime régulièrement des séminaires internationaux.

En 1980, il s’installe à Paris et cumule la fonction de professeur d’Education Physique et Sportive et celle de professeur de Karaté Traditionnel.

Depuis 1985, il transmet avec passion et pédagogie toutes les facettes de son art au sein du Dojo dont il est le fondateur. Il a formé des milliers d’élèves, certains devenus instructeurs et arbitres internationaux mais aussi champions reconnus mondialement.

A travers l’INSTITUT EL MARHOMY, Ibrahim souhaite promouvoir la pratique des arts martiaux et leurs bienfaits pour tous, dans un cadre simple et chaleureux.